mardi 6 décembre 2011

Fin d'année stressante et décevante

Voilà plusieurs semaines que je ne donne pas beaucoup de signes de vie hormis sur twitter pour ceux qui me suivent.

Après l'embauche dans l'usine pharma où j'ai donnée ma démission au bout de 45 jours pour de l'herbe que je croyais bien plus verte ! C'est avec regrets qu'ils ont du me laisser partir (j'avoue qu'avec le recul j'ai un petit pincement au coeur, il y'avait des collègueeeu assez extra il faut l'avouer. Et quand je dit collègue je parle de nana, ce qui pour moi n'est pas un mince compliment ! aaah les filles entre elles hein, bref)

Je suis donc partie sous d'autres cieux plus bleu, de l'herbe plus verte, avec plein de promesses de formation en cours de route etc etc. Résultat des courses, on n'a mis fin à mon contrat 45 jours (également) plus tard, sous divers prétextes : que je n'y connais rien (ah tiens on m'avais dit qu'on allait me former ?!), demande trop de conseils (on m'avait dit de demander des critiques des autres ??), bref toute une liste, que j'avoue avec objectivité (oui oui) n'est pas vraiment fondée et juste. Au final je crois simplement que c'est un soucis relationnel non avoué et un problème d'égo (aahh la franchise des gens)*. Pour l'égo il se trouve que comme la cheffe étant en congé mat, n'a pas eu son mot à dire sur mon embauche et pouf me voilà à son retour. Résultat, le 1er jour elle regarde mon cv et me dit : si c'était moi je t'aurais pas engagé. (Vous imaginer l'ambiance comment c'était bien partie ??)

Enfin, je suis très déçue, je crois que je m'étais rarement investie autant pour un job (en temps de présence de 7h-22h30 et avec la niaque et le sourire !) en apprentissage (à bouffer des bouquins de formation dès que possible, etc.

Je dois reconnaître que j'ai appris beaucoup, mais que j'ai un goût amer qui n'est pas prêt de s'estomper. Vuus savez c'est comme après un chagrin d'amour, dur de faire confiance à nouveau. Même si on m'a dit que la boite en question recherchait encore du personnel dans un autre service et que je pourrais convenir, j'ose émettre un gros doute.

Bref et rebref, même si noël m'enchante pas (oooh rabat joie que je suis), ma fin d'année n'est pas reluisante. Heureusement une petite lumière la bas au loin pour février mars....

Une chronique d'une heure**, rien que à moi sur une nouvelle radio ! Reste plus qu'à se mettre au boulot et créer la maquette. Autant dire que je suis en ébullition, mais cela restera un job annexe (du moins pour le début, on sait jamais). donc voilà une de mes étoiles en ce mois sombre.

*Pourquoi les gens aujourd'hui, n'arrivent plus à assumer et à dire : désolé je t'aime pas, c'est comme ça, viscéral mais pas logique, cela ne vas pas le faire ? Aaaah lâcheté et hypocrisie quand tu nous tiens
**Après la maquette faudra l’approbation du boss, mais j'y crois !

3 commentaires:

  1. ouais comme tu le dis... super merde !

    RépondreSupprimer
  2. malheureusement, c'est par habitude et peur de faire mal au autres
    http://www.lacavedelisa.com

    RépondreSupprimer

ouvre toi, lâche toi, commu-niquons !